Histoire de quilling

quilling_________________________________________

Les paperolles, autrement dit « papiers roulés » ou encore « quilling », sont une technique de décoration ancienne. Dans les pays orientaux beaucoup d’ornements et de bijoux ont été, et sont toujours, confectionnés en filigranes d’argent. L’histoire des filigranes de papier est très étroitement liée à celle de l’invention du papier en Chine au 2e siècle. Tout laisse à penser que tout comme le pliage de papier (origami) l’enroulage de bandes de papier a dû très tôt s’y répandre. Plus tard, en Europe les religieux ont utilisé l’art du papier roulé pour leurs ornements, les paperolles se prêtant particulièrement bien à l’imitation des filigranes d’or et d’argent des orfèvres. Les paperolles ont par la suite aussi constitué un passe-temps pour les dames de la haute société. C’est ainsi que les colons ont emmené dans leurs bagages les paperolles en Amerique. De cette façon les « filigranes de papier » ont continué d’exister à travers le temps, en réapparaissant ici et là avant de tomber complètement dans l’oubli.

C’est  vers le  XVIIIe siècle en Europe que des religieuses ont commencé à utiliser cet art du papier roulé afin d’orner les reliques.  En effet, les paperolles imitent très bien les filigranes d’or et d’argent des orfèvres. Les dames de la haute société se sont ensuite approprié cette technique de travail du papier sous forme de loisir.

Ces filigranes en papier ont été importé par les colons en Amérique pour ensuite totalement disparaître …

C’est au XXème siècle aux États-Unis qu’on les a vu réapparaître avec des techniques qui se sont beaucoup développées et diversifiéesEn effet, la plume, autour de laquelle les bandes de papier s’enroulent, s’est vue remplacée par d’ autres outils plus spécifiques et l’introduction du carton a permis de compléter les formes traditionnelles basiques avec de nouvelles formes et volumes.

Les paperolles, «quilling » ou « paper filigree » en anglais sont toujours en vogue aux Etats-Unis et dans une moindre mesure en Angleterre. Il existe outre-manche et outre-atlantique des cours de quilling, des associations et un large éventail de papiers, matériels et livres.

Reliquaires réalisés au XVIIIè siècle

 image002reliquaire_1

Le Quilling, qu’est ce donc ?

Le QUILLING doit son nom à quill, la plume d’oiseau sur laquelle les bandelettes de papier étaient roulées à l’origine. Cette forme d’art était en pleine expansion en Europe
aux XVIe et XVIIe siècles.

Sommairement, le quilling consiste à rouler des bandelettes de papier d’une largeur de 3/8, 1/8, voire 1/16 de pouce sur l’outil. La spirale ainsi créée est ensuite façonnée sous différentes formes : goutte d’eau, croissant, triangle, carré, etc.
Chaque forme est ensuite collée aux autres formes selon l’agencement requis par un patron pour confectionner, par exemple, une fleur, une grenouille…
Chaque modèle compte des dizaines, voire une centaine de pièces !

4 réponses à “Histoire de quilling

    • Bonjour Alysiane, merci pour le message, oui bien sur que tu peux mettre le lien de mon blog, de préférence à celui de facebook car pas du tout à jour.
      Comment adhérer à ton groupe secret ?

      A très vite
      Nicky !

  1. Bonjour nicole.
    Super ce que tu fais. A quand une exposition en Guadeloupe afin de faiee découvrir cet art ?
    A bientôt chére amie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s